‘’Diagou Mathieu’’, c’est le marché moderne que veut s’offrir le village Ebrié Blokhauss, situé en plein cœur de la capitale économique ivoirienne Abidjan, dont le lancement s’est tenu le mercredi 12 août 2020, à la chefferie de cette communauté.

« Nous avons décidé de construire un marché moderne avec tous les équipements qu’il faut dans notre village. C’est une fierté de savoir que ma communauté aura dans neuf mois, un marché moderne qui servira d’exemple et j’en suis très heureux », s’est réjoui le chef du village de Blokhauss, N’Cho Norbert Erneste.

Une aubaine pour les femmes du village, et même pour les hommes. Le marché Diagou Mathieu de Blokhauss composé de 140 étales et de 132 magasins sera construit sur une superficie de 800 mètres carrés sur trois niveaux.

Selon le chef du village, des étales ceinturées de magasins avec des parkings occuperont le rez-de-chaussée. Au deuxième niveau, se tiendront des magasins tout comme au troisième, et une esplanade pour des restaurants VIP prévue sur le toit.
Ce projet financé par la chefferie du Blokhauss est accompagné par la banque Nsia, où les comptes de la communauté sont logés. À cet effet, le chef de service de Nsia Banque Côte d’Ivoire Andrée Dominique Coffie, a invité les bénéficiaires de ce projet à sécuriser leurs biens et leurs personnes à travers des produits proposés.

« Nous voulons faire en sorte que les femmes et les hommes commerçants de Blokhauss qui auront ce nouveau marché puissent sécuriser leur bien en les mettant à la banque Nsia. Nous sommes là pour ouvrir l’esprit des vaillants commerçants de ce village pour l’épargne. Nous leurs proposons des produit permettant de sécuriser leurs magasins et leurs étales en cas de sinistre, incendie ou dégât des eaux, ainsi que des assurances maladies », a-t-elle expliqué.

Cette foire dont la pose de la première pierre se tiendra le 29 octobre 2020, au carrefour du marché actuel, débutera ses travaux le 3 novembre. Pour la présidente des femmes du village, Abonin épouse Kango Dioulo, ce projet est arrivé à point nommé, car, poursuit-elle, il faut sortir de l’étape alcaïque pour passer à la modernité.
« Nous souhaitons que ce projet soit effectif afin que nous les femmes puissions entreprendre. Je sensibilise toutes les femmes du village à prendre des places dans ce marché », a-t-elle souhaité.

Infrastructure: Blokhauss lance la construction d’un marché moderne

‘’Diagou Mathieu’’, c’est le marché moderne que veut s’offrir le village Ebrié Blokhauss, situé dans la commune de Cocody, dans l’est d’Abidjan. Le lancement de cette infrastructure s’est tenu le mercredi 12 août 2020, à la chefferie de cette communauté.

« Nous avons décidé de construire un marché moderne avec tous les équipements qu’il faut dans notre village. C’est une fierté de savoir que ma communauté aura dans neuf mois, un marché moderne qui servira d’exemple et j’en suis très heureux », s’est réjoui le chef du village de Blokhauss, N’Cho Norbert Erneste.

Une aubaine pour les femmes du village, et même pour les hommes. Le marché Diagou Mathieu de Blokhauss composé de 140 étales et de 132 magasins sera construit sur une superficie de 800 mètres carrés sur trois niveaux.

Selon le chef du village, des étales ceinturées de magasins avec des parkings occuperont le rez-de-chaussée. Au deuxième niveau, se tiendront des magasins tout comme au troisième, et une esplanade pour des restaurants VIP prévue sur le toit.
Ce projet financé par la chefferie du Blokhauss est accompagné par la banque Nsia, où les comptes de la communauté sont logés. À cet effet, le chef de service de Nsia Banque Côte d’Ivoire Andrée Dominique Coffie, a invité les bénéficiaires de ce projet à sécuriser leurs biens et leurs personnes à travers des produits proposés.

« Nous voulons faire en sorte que les femmes et les hommes commerçants de Blokhauss qui auront ce nouveau marché puissent sécuriser leur bien en les mettant à la banque Nsia. Nous sommes là pour ouvrir l’esprit des vaillants commerçants de ce village pour l’épargne. Nous leurs proposons des produit permettant de sécuriser leurs magasins et leurs étales en cas de sinistre, incendie ou dégât des eaux, ainsi que des assurances maladies », a-t-elle expliqué.

Cette foire dont la pose de la première pierre se tiendra le 29 octobre 2020, au carrefour du marché actuel, débutera ses travaux le 3 novembre. Pour la présidente des femmes du village, Abonin épouse Kango Dioulo, ce projet est arrivé à point nommé, car, poursuit-elle, il faut sortir de l’étape alcaïque pour passer à la modernité.
« Nous souhaitons que ce projet soit effectif afin que nous les femmes puissions entreprendre. Je sensibilise toutes les femmes du village à prendre des places dans ce marché », a-t-elle souhaité.

Maurelle Kouakou