A partir du 31 janvier 2021 à 00 heure, les numéros de téléphones passeront de huit à dix chiffres, a annoncé  Bilé Diéméléou, directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC (ARTCI), Bilé Diéméléou, au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 28 juillet, expliquant que le plan national de numérotation actuel est arrivé à saturation

Ce nouveau plan consacrera la fin du fonctionnement des téléphones à huit chiffres et s’étendra sur une durée prévisionnelle de 50 ans,  pour les téléphones fixes et mobiles dont plus de 50 millions de numéros mobiles sont concernées.

Le directeur général de l’ARTCI  a expliqué qu’il s’agira d’ajouter un préfixe devant les anciens numéros à huit chiffres.

” Nous nous sommes basées sur des chiffres dits caractéristiques des opérateurs que la population reconnaît déjà. Ainsi donc pour les numéros mobiles, il faudra pour l’abonné d’ajouter ’07’ devant les anciens numéros d’ORANGE ; ’05’ devant les anciens numéros de MTN ; ’01’ devant les anciens numéros de MOOV. Pour les numéros fixes, il faudra ajouter ’27’ devant les anciens numéros d’ORANGE ; ’25’ devant les anciens numéros de MTN et ’21’ devant les anciens numéros de MOOV” a-t-il dit.

En outre, les tarifs en vigueur des opérateurs n’en seront pas impactés, et “le basculement est gratuit pour tous les abonnés.

Ce nouveau plan ne donne également pas lieu à des changements de profils des abonnés et de modifications de paramètres techniques utilisateurs (codes PIN, PUK,mot de passe mobile money, etc.). Le basculement n’entraîne également pas la perte des avantages en cours (crédit appel, data, bonus, compte mobile money, etc.) et ne donne pas lieu à un changement de carte SIM,” a affirmé Bilé Diéméléou.

Bob Bamba