« 80 % de l’immigration subsaharienne se produit au sein du continent africain.  Ce sont essentiellement des jeunes qui sont à la recherche d’emplois », a déclaré Nathalie Delapalme à la conférence de presse d’ouverture de la 12ème édition d’Ibrahim Governance Weekend débuté le 04 avril 2019, dans la capitale économique ivoirienne.

Face à la presse, la directrice exécutive de la fondation a présenté les trois sessions qui meubleront cette édition. Selon elle, la première session dressera le paysage de la migration africaine.
“Lors de cette session, des forums de discussion seront consacrés à la question de migration et des perspectives pour la jeunesse africaine”, a-t-elle expliqué

La deuxième session de cette rencontre s’articulera autour des facteurs majeurs de la migration en Afrique, des perspectives des marchés de travail actuel et dans les années à venir.

 

Le dernier axe portera sur la mobilité. Il s’agira de répondre à certaines problématiques notamment, comment gérer et améliorer la mobilité géographique entre les pays à l’intérieur du continent, la mobilité éducative entre les diplômes et la mobilité professionnelle.

 

 

Des panélistes de haut niveau animeront ce forum. Ce sont notamment le Président Ivoirien, Alassane Ouattara, le président en exercice de la Banque africaine de développement (BAD) Adesina Akinwani, l’homme d’affaires nigerian, Aliko Dangoté et bien d’autres.

 

Une cérémonie dédiée à la mémoire de l’ancien Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) le ghanéen Kofi Annan, se tiendra dans la soirée du vendredi.

Cet évènement qui se déroulera du 5 au 7 avril s’achèvera par un concert prévu le dimanche 7 avril, au palais de la culture de Treichville, avec la participation Youssou N’Dour, Fally Ipupa, Serge Beynaud, Safarel Obiang seront de la partie.

Maurelle Kouakou