L’édition Crazy Funk

Le festival international, l’Emoi du Jazz by Dez Gad, est un évènement musical, artistique et culturel incontournable dans le calendrier culturel ivoirien. Débuté le 30 avril, cet évènement annuel qui rassemble  un nombre croissant de festivaliers et qui s’est déroulé au Music’All et à l’Université Félix Houphouet-Boigny de Cocody, s’est achevé le 05 mai 2019.  

 

Pour cette édition, les festivaliers ont communié avec de nombreux artistes et musiciens de Jazz internationaux, tels que Jamal Thomas Band, Félix Sabal Lecco (batteurs et percussionnistes), Dj Suspect et Dj Re Doo, donnant un caché spécial à l’évènement.

Sur le podium de la 9ème édition, les mélomanes ivoiriens ont apprécié la prestation des artistes locaux, notamment : Santé Hiol, Meiway et Bilé Didier, parrain de la 4ème édition du concours Jazz-Zouglou dont le titre phare « Gboglo Koffi » a été « jazzifié » par les participants.

Ce programme était également dédié aux enfants invités à des ateliers funky, au cours duquel ils ont été accompagnés par la percussionniste néerlandaise Femke Krone et l’artiste Dj Mavisa cquah pour une initiation à la musique à travers les rythmes et le chant.

Bien avant, les activités de la 9ème édition du festival international l’Emoi du Jazz by Dez Gad avait démarré le mardi 02 avril dernier, à Abidjan Marcory, par la présentation officielle de la Fondation Dez Gad’s Tribute, présidée par Mme Henriette Coffi Gadeau. Au cours de la rencontre, elle a souligné que sa fondation entend réaliser le vœu de son défunt époux, celui de réunir les hommes de divers horizons, autour du message de la paix et de l’amour que véhicule la musique Jazz.

A cette 9ème édition ayant enregistré la participation du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama, du maire de la commune, Aby Raoul et de la représentante de l’Unesco en Côte d’Ivoire, Mme Anne Lemaistre, la directrice du Festival, Marie-Stella Gadeau, a rendu un hommage à son défunt père en interprétant l’un de ses chants.

L’Emoi du Jazz by Dez Gad se tient chaque année le 30 avril, date de la Journée internationale du Jazz décrétée par l’Unesco, mais aussi jour anniversaire du décès de Dez Gad, avec une cérémonie d’ouverture dénommée ‘’Tapis Rouge’’.

Lancé en 2009 par la volonté de l’émérite guitariste jazzman ivoirien, feu Désiré Coffi Gadeau alias Dez Gad au Music’All, son club de jazz situé à la rue Paul Langevin en zone 4, le festival a acquis en maturité au fil des éditions.

Boris Anselme Takoué