La première Dame de la République Démocratique du Congo (RDC), Denise NYAKERU s’est engagée à soutenir  le réseau Makutano dirigé  par Nicole Sulu à travers l’octroi de bourses d’études aux  étudiantes  et d’autre part à appuyer la formalisation de femmes exerçant dans l’informel. C’était au cours d’un déjeuner d’affaires tenu le samedi 13 avril 2019, à l’Hôtel Sultani de Kinshasa.   

 

Le premier projet présenté à la première dame Denise Nyakeru porte sur l’octroi de deux-cent (200) bourses d’études en cinq (5) ans aux étudiantes de la faculté des sciences et de les accompagner. Cette aide selon Nicole Sulu, vise à résorber le déficit  de femmes docteurs en sciences en République Démocratique du Congo.

« Des sources crédibles renseignent que seules 64 femmes ont un doctorat en sciences sur l’étendue du pays. Ce qui n’est pas normal alors qu’on est à l’ère de l’intelligence artificielle et un investissement en capital humain serait d’un grand atout», a-t-elle dit.

Le second projet, porte sur l’inscription dans le formel, des femmes entrepreneures. Selon Sulu, si rester dans l’informel c’est freiner le développement de son entreprise, il est urgent d’accompagner ces entrepreneures à en sortir.

Pour y parvenir, Nicole Sulu entend mettre en place, un incubateur qui aura pour objectif d’aider les femmes entrepreneures à réussir la migration du secteur informel au secteur formel en vue de bénéficier de ses avantages et de contribuer au développement du pays.

« Plus de 5 000 entreprises tenues par des femmes entrepreneures vont basculer de l’informel au formel», a annoncé la présidente du réseau d’affaires Makutano.

Au cours de cette rencontre, le réseau Makutano a réaffirmé sa disponibilité à accompagner la première Dame congolaise dans son combat en faveur du développement de la femme en RDC.

 

A son tour, Madame Denise NYAKERU a promis de soutenir et d’accompagner les femmes entrepreneures du réseau tout en comptant sur l’apport de chacune d’elles pour le développement de la République Démocratique du Congo.

Des œuvres d’arts faits par des femmes, ont été offertes à la première Dame congolaise.

Boris Anselme Takoué

Source : Zoom-eco.net