Comment promouvoir l’Afrique et en faire un continent davantage fort ? C’est le sens de l’Ong

Anansi qui s’est engagé pour la promotion d’un Leadership Humaniste et Disruptif, adapté aux réalités africaine. C’était le vendredi 12 juillet à l’occasion d’un cocktail de presse.

Le président de Anansi Mentoring Academy, Stéphane Corridon a indiqué que les objectifs de sa structure sont de mettre en relation des mentors et des protégés africains animés par l’envie de contribuer à une Afrique plus fière et solidaire.

L’Ong s’est engagé à créer des espaces  physiques et digitaux pour diffuser des contenus de développement d’un leadership plus humaniste.

« Nous allons transmettre ce savoir sur une base qui est la méthode ALMA (Anansi Leadership Mindset for Africa). L’idée est d’avoir plusieurs Mentors, à savoir, des personnes qui sont aguerries dans leurs domaines, bien placées et qui aident les autres », a expliqué le représentant du bureau d’Abidjan Hervé Mian.

L’ong espère ainsi créer la plus large communauté de mentors panafricains du continent et de la diaspora au service du développement personnel et professionnel des entrepreneurs et intrapreneurs d’Afrique francophone de tous les domaines de la société.

Cette organisation souhaite offrir  des leaders, issus  du continent  qui veulent contribuer efficacement à faire grandir l’Afrique.

Elle compte également guider vers la réussite, des jeunes entrepreneurs et managers Africains en quête de modèles bienveillants.

Anansi s’est fixé d’atteindre  et de toucher 100 mentors et 300 protégés afin de les former aux objectifs de l’Ong.

Bob Bamba