SANTE ET BIEN-ETRE

 ALIMENTATION

Manger selon son groupe sanguin

« Quand mon papa mange la papaye, il a des indigestions » « L’igname me constipe, donc je n’en mange plus » Ce sont des situations que nous rencontrons tous les jours.

Un repas  pourtant bien cuisiné pourrait entrainer chez certaines personnes, des perturbations terribles. Tout ceci paraissait un peu bizarre jusqu’à ce que les recherches du  Dr Peter D’Adamo démontrent que nous devons choisir nos aliments en fonction de notre groupe sanguin. Notion apparemment nouvelle, mais vécue par nos parents  qu’ils ont nommé « TOTEM ». En effet, nos parents nous interdisaient de manger certains  aliments, sans nous donner d’explications. « Si tu manges le silure tu vas voir ». Et souvent quand nous demandions : « mais papa, pourquoi tu nous demandes de ne pas manger telle nourriture ? » Comme réponse généralement, nous entendons (menaces) : « Manges, tu vas voir, tu n’as pas dit que quand on te parle, tu n’écoutes pas !!! »

HISTORIQUE ET COMPREHENSION

Le régime en fonction du groupe sanguin existe grâce aux publications de Dr Peter d’Adamo parues en 1997. Notre formation universitaire  nous indiquait l’importance du groupe sanguin en cas de transfusion sanguine. Nous savons tous que la transfusion sanguine obéissait à des règles précises : les transfusions sanguines ne se font pas par hasard.

Autrefois, les transfusions  du sang étaient aléatoires. « Tantôt ça marchait… » « Tantôt ça échouait …»

Dr KARL LANDSTEINER (médecin et chercheur Autrichien) a établi que le groupe sanguin produisait des anticorps contre les sangs appartenant à d’autres groupes. Grâce donc à ses travaux, on sait  quel groupe sanguin était perçu comme AMI et d’autre comme ENNEMI.

Et les fondements actuels de transfusion sanguine trouvent leur origine dans les conclusions des travaux de Dr KARL. Selon Dr Peter d’Adamo, notre système immunitaire à travers nos différents groupes sanguins  aurait les mêmes modes d’action face aux aliments. Chaque aliment possède aussi cette caractéristique d’être considéré comme AMI ou ENNEMI de notre corps au contact avec le système. En effet, nos aliments possèdent un identifiant ou antigène qui, une fois dans notre corps, provoque un ensemble de réactions comme dans le cas du groupe sanguin. Il y a des aliments qui sont tolérés donc, considérés comme bénéfiques pour le corps et d’autres aliments rejetés, donc toxiques.

Pour mieux comprendre, prenons ces deux exemples. – Une voiture à moteur essence ne peut recevoir du gasoil comme carburant (cela ne remet en cause la qualité du moteur ou du carburant) – Un cellulaire portable d’une compagnie X ne peut recevoir de puce d’une compagnie Y. Notre corps également à un mode de fonctionnement et nous devons le connaître. Ce mode de fonctionnement autorise certains aliments et en refuse d’autres. Voici quelques particularités :

Les personnes du groupe sanguin O ne devraient pas manger

  • Banane plantain (alloco-banane braisée) • Pomme de terre (frites-Ragouts) • Arachide • Orange

Les personnes du groupe sanguin A ne devraient pas consommer

  • La viande rouge (mauvaise digestion) • Aubergine • La Tomate

Les personnes du groupe sanguin B ne devraient pas manger

  • Poulet (Anémie) • Tomate • Avocat

La liste complète des aliments à manger selon votre groupe sanguin vous donnera de choisir convenablement vos menus.

CONSÉQUENCE DE LA MÉCONNAISSANCE

Dans l’ignorance, nous mangeons ce que nous voyons, c’est-àdire, ce qui est disponible. Nous pouvons sans le savoir, introduire dans notre corps les meilleurs poisons. Cela pourrait expliquer les échecs thérapeutiques et la survenue des complications dans les situations de maladies

Exemple d’échecs thérapeutiques :

  • Monsieur Yao (groupe sanguin O) souffre d’arthrose. Il prend les meilleurs anti- inflammatoires et aime manger la pomme de terre. NB : La pomme de terre provoque des problèmes d’articulaires chez le groupe sanguin O.
  • Christelle du groupe sanguin B est toujours anémiée depuis sa naissance. Chaque mois, elle achète des produits pour corriger l’anémie mais aime manger tous les jours, du poulet, et de la tomate.

NB : chez le groupe sanguin B, ces deux aliments provoquent des perturbations sanguines pouvant aboutir à l’anémie.

Le sujet est assez vaste pour être débattu en une seule parution.

Sachez chers lecteurs que votre corps est votre temple santé, et il faut y mettre des matières premières de qualité.

MANGEONS-NOUS POUR NOTRE PLAISIR OU POUR NOURRIR NOTRE CORPS ?

Face aux défis actuels de santé (Cancer-Avc-diabète…) nous devons manger pour nourrir notre corps en optant pour l’alimentation selon le groupe sanguin.

Nous vous donnerons prochainement des informations sur le comportement selon votre groupe sanguin. – Pourquoi les personnes du  groupe sanguin A aiment  le calme ? – Comment expliquer que nos frères du groupe sanguin B sont toujours impulsifs ?

La connaissance du groupe sanguin vous permet d’améliorer votre quotidien.

Prenez soin de vous.

Dr Daniel BOUA, Pharmacien

ESPRIT MAGAZINE 18ème numéro