Le Centre de Promotion et d’Investissement en Côte d’Ivoire, a lancé jeudi, portail unique des services à l’investisseur en Côte d’Ivoire (www.225invest.ci) visant la dématérialisation des procédures d’investissement. Une plateforme numérique qui sonne comme une révolution dans l’environnement des affaires en dans ce pays.  

« L’instant numérique ivoirien est impulsé et soutenu par le gouvernement. Notre ambition est de faire briller le pays. Le portail 225 Invest s’inscrit dans la vision gouvernementale : modernisation, dématérialisation, réduction des coûts et performance », c’est ce qu’a déclaré le Ministre Ivoirien de l’économie et des finances à l’occasion du lancement officiel du portail unique des services de l’investisseur en Côte d’Ivoire.

portail marque la fin de la matérialisation des procédures de création d’entreprises, mais également permettra aux investisseurs d’obtenir toutes les informations relatives au climat économique ivoirien et de toute autre informations liées au besoin d’affaires.

« Désormais on pourra créer son entreprise en étant à la plage ou à partir de sa plantation », a dit le Directeur général du CEPICI, Essis Nomel.

Par ailleurs ce portail numérique apporte une innovation portant sur l’identifiant unique de l’entreprise avec un  code composé de 14 chiffres permettra aux entreprises de s’identifier. Ce code remplacera les précédents numéros de Registre de commerce, du Compte Contribuable, de l’Immatriculation CNPS et le Code Importateur-Exportateur.

Selon Essis Nomel, la Côte d’Ivoire ambitionne de se hisser dans les cinquante premières places du classement Doing Business.

La Côte d’Ivoire est classée 139ème, dans le doing business et souhaite faire partie des cinquante premières places.

Désormais interface entre  les entrepreneurs et l’administration, 225invest Côte d’Ivoire est l’outil sur lequel compte l’administration ivoirienne pour atteindre cet objectif.

Bob Bamba