Loading...

Retour de la dictée dans l’enseignement Ivoirien.

« La réinstauration de la dictée est une très bonne initiative… » selon l’enseignement Victorien Kouassi.

La réinstauration de la dictée est une très bonne initiative de Mme le Ministre. En effet, la dictée permet à l'apprenant d'être conscient d’écrire un petit texte avec des mots corrects. Le retour de la dictée permettra aux enfants de faire attention à l'orthographe des mots en lisant un texte et aidera beaucoup d’élèves du secondaire notamment ceux de la classe de 3ème qui composent en dictée-question de s'exprimer correctement comme ceux des années 90. Il faut noter que nos enfants de maintenant n'arrivent pas à faire de phrases correctes, écrire une lettre sans faire de fautes de grammaire et d’orthographe.

Pour la bonne marche de cette initiative, il faut sensibiliser les enseignants et les élèves afin d’éviter la fraude, organiser des concours de dictée au sein des établissements et dans les IEP. Au niveau régional, il faut également motiver les élèves.

 

Dans le même sens, Niazeko Philémon Professeur de Français affirme : « Je suis très heureux du retour de la dictée dans l’enseignement ivoirien ».

Même si la dictée est un exercice difficile qui demande beaucoup de concentration à l'oral comme à l'écrit, elle reste le meilleur moyen d’apprentissage d’une langue ou d’un contenu littéraire. En effet lorsqu’on la pratique cela permet d’éviter petit à petit et rectifier les fautes d’orthographes et en même temps enrichir le vocabulaire. C’est donc magnifique que la dictée revienne. Cela permettra aux enfants de s’exercer beaucoup à la lecture et à la compréhension globale d’un texte.

 

Philémon Tekpaud Niazeko,

Professeur de français au lycée Antoine Gauze Daloa.