Loading...

MARIAGE : 7 clefs pour le réussir

L’homme est la créature de Dieu. Pour son épanouissement au plus haut degré, Dieu crée la femme de lui, instituant ainsi le mariage « l’homme s’attachera à sa femme et les deux deviendront une seule chair » (Genèse 2 :24).

Le mariage a des secrets. Les plus pertinents :7 clés pour réussir son mariage

Dieu : Un mariage qui se veut solide et durable demande assez de foi, de fidélité et de patience. Or, ces qualités ne sont accordées que par Dieu à travers le Saint Esprit « mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour… la foi... La maîtrise de soi » (Galates 5 : 22). Sans Dieu le mariage n’est que peine, douleur et regret.

L’amour : la base du mariage. Ce sentiment sublime d’exaltation du cœur qui fait bouger l’un vers l’autre. L’amour détermine toutes nos attitudes et comportements dans le mariage.

Le sexe : c’est la feuille de route pour l’homme et la femme pour leur mission originelle : « Dieu les bénit et leur dit soyez féconds multipliez, remplissez la terre et assujettissez-là » (Genèse 1 : 28).

Le service : Servir l’autre avec dévouement appelle la réalisation des promesses divines, car c’est favoriser la communion fraternelle et l’hospitalité exemple : La naissance d’Isaac dans le couple du patriarche Abraham/ Sara (Genèse 18 : 1-10).

La compatibilité : c’est avoir tout en commun, en tout cas faire l’effort pour partager le maximum de choses dans le couple. Cela évite les cachotteries, le mensonge et l’hypocrisie.

La libéralité : c’est pouvoir et savoir partager, donner à l’autre ce qu’on a de plus précieux, sa dernière ressource disponible. Cela aboutit au don de soi, au sacrifice pour l’autre « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20 : 35)

Le pardon sincère : c’est impossible qu’il y ait des heurts entre conjoints. Mais une fois réglés, la page doit être tournée définitivement et les conjoints doivent se pardonner sincèrement.

 La vie à deux est un mystère, mieux un miracle pour lequel il faut continuellement bénir le nom de Dieu.

Révérende Pasteure Nadège BOSSEY