Loading...

Hommage : commémoration des 30 ans du décès de l’écrivain Hampaté Bâ à Abidjan.

La commémoration des 3O ans du décès d’Amadou Hampâté Bâ se tiendra le 15 mai prochain à Abidjan. L’annonce a été faite le 12 avril à Abidjan, par sa fille Rokiatou Hampâté Bâ, par ailleurs présidente de la fondation portant le nom de l’illustre disparu au siège de cette organisation.

L’hommage à cet autre sage de l’Afrique se tiendra durant toute l’année 2021 jusqu’en mai 2022, a indiqué Rokiatou Hampâté Bâ. Un webinaire de haut niveau placé sous la présidence de l’Unesco, une soirée culturelle, un salon des langues africaines, une exposition digitale internationale de grande ampleur ouverte au public ivoirien et international et le lancement d’un concours littéraire seront au menu de cette célébration.

« Amadou Hampâté Bâ, 30 ans déjà ». C’est le thème retenu pour le colloque de cet évènement. « Au cours de ce colloque, on doit être capable de dire ce qu’on n’a pas encore dit sur le sage de Marcory. Que retenir des œuvres qui font l’unanimité du grand homme Amadou Hampâté Bâ ? Il fut un grand maître de la parole, un conteur » a déclaré le professeur Méité Méké, titulaire de la chaire Unesco d’Abidjan.

Nabil Ajami, directeur général de l’entreprise Sakri, partenaire de ces festivités a donné le modus operandi du concours de littérature qui concerne les élèves des collèges, des lycées et les universités « Le 15 mai, on lancera le concours qui s’adresse à la jeunesse intitulé : « ma réponse à Hampâté Bâ ».

« On a déjà constitué un jury qui sera dirigé par le professeur Rémi Kouadio, ancien doyen de l’UFR langues et civilisations » a affirmé Nabil Ajami. Dans ce même jury, il y a la journaliste Agnès Kraidy, des hommes et des femmes de Lettres.

Enfin, Anne Lemaistre, représentante de l’Unesco en Côte d’Ivoire a rendu un vibrant hommage à feu Amadou Hampâté Bâ. « Il nous a ouvert les portes sur la culture africaine. Pour l’Unesco, rendre hommage à Hampâté Bâ, c’est célébrer sa contribution exceptionnelle au savoir du monde » a soutenu la première responsable de l’Unesco en Côte d’Ivoire.

L’écrivain malien Amadou Hampâté Bâ a tiré sa révérence le 15 mai 1991 à Abidjan. Plusieurs personnalités notamment l’ambassadeur de France Jean-Christophe Belliard, l’ambassadrice de la Suisse Anne Lugon-Moulin ont pris part à ce lancement.

Une exposition des œuvres digitalisées d’Amadou Hampâté Bâ aura lieu en septembre et en octobre 2021 au musée d’Abobo, une commune populaire au nord d’Abidjan.