Loading...

Immigration d’affaires: Harvey Law Group s’implante à Abidjan.

Harvey Law Group, une entreprise spécialisée dans l’immigration d’affaire et d’investissements a annoncé le jeudi 23 janvier 2020, son implantation en  Côte d’Ivoire. C’était au cours d’une conférence de presse tenue au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, visant à développer ce secteur et celui de la résidence et de la citoyenneté par investissement.

Leader mondial de la mobilité internationale, Harvey Law Group Abidjan (HLG Abidjan) a choisi la Côte d’Ivoire pour familiariser les Ivoiriens à la notion de mobilité internationale, par le biais de programmes gouvernementaux, de résidence et de citoyenneté par l’investissement, afin de répondre à une demande croissante d’immigration à l’étranger sur le continent africain.

S’adressant à des particuliers qui disposent d’un patrimoine leur permettant d’investir de 100,000 USD à plusieurs millions d’euros dans les différentes destinations, le bureau d’Abidjan aura pour objectif de couvrir l’ensemble des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.

La structure ambition d’accompagner les projets de développement des entrepreneurs ivoiriens à Abidjan, ainsi que de faciliter leur mobilité et le développement de leurs activités à l’étranger, que ce soit pour lever les fonds nécessaires ou pour rechercher une expertise particulière.

En effet, disposer d’un second passeport ou d’une carte de résident permanent permet de voyager plus facilement sans demander régulièrement des visas de tourisme ou d’affaires. HLG Abidjan est convaincu que le dynamisme économique de la Côte d’Ivoire, va continuer dans les prochaines années et va contribuer à la création d’une nouvelle génération africaine d’entrepreneurs, qui vont investir à l’échelle du continent africain.

Pour ce faire, HLG collabore avec plusieurs partenaires à Abidjan, notamment des cabinets d’avocats ivoiriens de premier plan dans la mesure où, la compagnie n’aurait pas de vocation à fournir de conseil en droit ivoirien.

Le groupe HLG propose à ce titre deux services particuliers, dont l’immigration d’affaires qui se caractérise par deux cas de figure notamment, les options de « relocalisation » (obtention d’un visa de résident ou carte de résident permanent) et les options de « mobilité » (obtention d’une citoyenneté (2e passeport), le tout dans le cadre d’un investissement éligible selon la réglementation locale.

A cet effet, l’associé gérant d’HLG Abidjan Bastien Trelcat,  a pris l’exemple de la carte verte américaine (« green card »), qui est soumise à un processus de loterie aléatoire (aux alentours des 0.10 pourcent). Il comprend un nombre maximum d’heureux gagnants par an, selon leur nationalité.

Toutefois, si un investisseur étranger réalise un investissement de 900,000 USD minimum dans un secteur éligible, sous le respect d’autres conditions (santé, origine des fonds, absence de condamnation), il sera alors en droit d’obtenir une carte pour lui et ses dépendants directs. Beaucoup de pays dans le monde ont adopté le même principe (Australie, Canada, Angleterre, France entre autres.) et seul change alors le montant de l’investissement et le type d’investissement éligible.

 

Le deuxième service vise des programmes de citoyenneté par l’investissement. Ces derniers sont principalement concentrés dans les Antilles anglophones (anciennes colonies britanniques : St Kitts & Nevis, Grenada, Antigua & Barbuda, la Dominique et Saint-Lucia) et en Europe (Chypres, Malte, Monténégro, Bulgarie et Turquie). D’autres programmes existent (Vanuatu, Jordanie et Egypte) mais sont beaucoup plus récents.

Créé en 1992 à Montréal au Canada, Harvey Law Group est désormais considéré comme le pionnier de la résidence et de la citoyenneté par investissement. Il offre des services d’immigration depuis plus de 27 ans à travers 22 bureaux dans le monde, notamment à Abidjan et en Afrique du Sud pour le continent africain, ainsi qu’à Hong Kong, au Vietnam, en Thaïlande, à Myanmar, en Cambodge, en Indonésie et aux Philippines.

Aujourd’hui, HLG emploie plus de 70 collaborateurs et propose plus de 25 programmes de résidence et de citoyenneté par investissement dans le monde.

Maurelle Kouakou