Loading...

Quel bien fou pour la santé

L E REGARD DE DR LAVODRAMA…. Et si moral ne rimait pas (que) avec mental… Eh ! Oui !!! Tout est une question d’état d’esprit !!! Doper son moral et maintenir un mental au top sont l’une des clés pour bien vieillir, et vice versa. La santé joue grandement sur le moral. Avoir une bonne santé est sûrement l’élément le plus fondamental lorsqu’on souhaite établir en soi un mental à toute épreuve. Nous sollicitons parfois, à l’extrême, nos méninges, afin de mettre en place des méthodes mentales destinées à nous redonner le sourire. Commençons d’abord par mettre en place quelques règles d’hygiène de vie simples. Par exemple : bien manger, bien dormir, marcher, etc. Des règles d’hygiène de vie à apparemment simples, mais pas si faciles à appliquer quand on doit le faire soi-même. Ce début d’année scolaire marque la fin des «grandes vacances». Les fêtes sont finies. Le soleil se fait plus rare. Il fait nuit plus tôt. Les températures baissent, et notre moral aussi. Combien de fois avionsnous eu le coup de blues à cause d’un temps grisâtre ou parce qu’il pleuvait six jours sur sept ? Rassurez-vous, ce n’est pas un caprice de votre part, le soleil a des effets sur notre psychique. Mais il peut aussi être source de «Bien-être». POURQUOI LE SOLEIL INFLUENCE-T-IL NOTRE MORAL ? Le soleil ou plutôt la lumière qu’il dispense nous met de bonne humeur. Et ce, du fait de l’inhibition d’une hormone particulière : la mélatonine, très proche de la mélanine, responsable de la pigmentation de l’épiderme et du bronzage. QU’EST-CE QUE LA MÉLATONINE ? Appelée aussi hormone du sommeil, la mélatonine réagit à la lumière et est secrétée uniquement pendant la nuit. Cette hormone est primordiale pour un sommeil de qualité. Sa production peut être ralentie, voire complètement supprimée par la lumière. LA LUMIÈRE ET LA MÉLOTONINE VONT DE PAIR Rappelons que la lumière et la mélatonine ont une action régulatrice sur le cycle du sommeil. C’est l’alternance de la lumière du jour et de l’obscurité de la nuit qui va permettre au cycle veille/sommeil de se réaliser. Durant le jour, la mélatonine circule en très petite quantité dans notre système sanguin. La production augmente lorsque le soleil se couche, signalant au corps qu’il est temps d’aller dormir. Les niveaux de mélatonine continuent alors à augmenter tout au long de la soirée et de la nuit, atteignant le maximum entre 2 et 4 heures. La production optimale qui mène à une nuit de sommeil requiert un bon équilibre entre l’exposition à la lumière du jour et à l’obscurité. L’insomnie, par exemple, peut être provoquée par une insuffisante exposition à la lumière du jour qui augmente la mélatonine réglant le cycle éveil/sommeil chez les personnes qui ont de la difficulté à dormir. COMMENT LE SOLEIL INFLUENCE-T-IL NOTRE MORAL ? Le processus se réalise, par voie visuelle : les rayons lumineux passent par la rétine, stimulent les cellules de l’hypophyse (glande hormonale qui sécrète la mélatonine). Ainsi, se promener par beau temps serait l’occasion de faire le plein de lumière. Il se fait également par voie cutanée (par la peau) : très novatrice, nous devons cette découverte aux travaux de Campbell, publiés dans la revue américaine Science.

Cette étude a montré qu’en éclairant à forte intensité la face intérieure du genou, on pouvait modifier les rythmes de l’organisme. Par exemple, le simple fait de s’allonger sur une plage, même avec des lunettes solaires, une substance serait ainsi modifiée par l’action directe de la lumière et transmise au cerveau. La lumière peut donc exercer une action importante sur les rythmes de l’organisme donc probablement sur le moral. LES BIENFAITS DU SOLEIL Les effets bénéfiques de la lumière sont plus durables et plus profonds, si nous profitons de la lumière durant plusieurs jours. Comme effets bénéfiques du soleil, on note, la restauration de notre capital santé via la vitamine D, bonne pour les os et le système de défense immunitaire (allergie, eczéma, psoriasis) ; la structuration temporelle de nos rythmes qui va s’organiser, devenir plus régulière et la cure antidéprime. Une bonne ambiance lumineuse tout au long de la journée peut complètement changer la vie. Bien sûr, vivre au soleil, jouir de la lumière ne protège pas de la dépression. Tous ces bienfaits sont accessibles sans expositions intempestives. De petites doses quotidiennes dans la matinée ou en milieu d’après-midi sont largement suffisantes pour en tirer les bénéfices. LES MÉFAITS DU SOLEIL Quelques mauvaises nouvelles pour les adeptes du bronzage. Le soleil remonte certes le moral, mais comporte également certains dangers. On a pêle-mêle, l’accélération du vieillissement cutané ; la brûlure et le coup de soleil ; le coup de chaleur ; l’aggravation de certaines maladies telles l’eczéma, l’herpès labial, le mélanome, le masque de grossesse, la rosacée, le lupus érythémateux disséminé. Il existe une exception pour les peaux noires. La peau noire est la mieux protégée du soleil grâce à son taux important de mélanine, ce pigment protecteur situé dans l’épiderme à l’origine de la couleur de notre peau. ADOPTER LES BONS GESTES Hydrater la peau matin et soir. Il faut appliquer généreusement une crème solaire et renouveler l’application quand la durée d’exposition au soleil se prolonge. Porter un chapeau à large bord ou une casquette, pour protéger les yeux et le visage. Préférer les plages horaires avant 11 heures et après 16 heures et porter des lunettes à verres filtrants. QUE FAIRE EN CAS DE BRÛLURE OU COUP DE SOLEIL ? Le coup de soleil bénin se traduit par une irritation et des rougeurs cutanées qui peuvent être traitées à la maison. S’il est vrai que les coups de soleil sont rares sur les peaux noires (pas de rougeur) vivant depuis toujours en zone tropicale, les Noirs à la peau foncé, brune ou métissée, qui vivent eux en zone tempérée ou froide (Europe, Amérique du Nord…), perdent leur résistance au soleil. De fait, ils bronzent et débronzent au même titre que les peaux blanches, et sont donc sujets aux brûlures en cas d’exposition excessive au soleil. Il existe des solutions naturelles très efficaces pour soulager les coups de soleil. L’aromathérapie, par le biais des huiles essentielles, traite les conséquences des coups de soleil et les apaise. On peut citer HE (l’Huile essentiel) de tea tree, HE de bois de rose, HE de lavande aspic. Notre choix du mois se porte sur l’huile essentielle de lavande aspic. L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE ASPIC Cette huile essentielle a un double effet : elle apaise et cicatrise. Mais, attention, elle peut être allergisante pour les peaux sensibles ! Elle ne doit pas être utilisée non plus chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes et allaitantes. Notons que les huiles essentielles de lavande aspic et de tea tree peuvent être appliquées directement sur la peau à l’état pur. Mode d’emploi : - Diluer 2 à 3 gouttes dans l’huile végétale d’arnica ou l’appliquer directement en massant légèrement la zone à traiter. Renouveler le massage 3 ou 4 fois dans les 2 heures qui suivent plusieurs fois par jour. - Autre solution : diluer 1 cuillère à soupe d’huile végétale de rose musquée + 10 gouttes d’HE lavande aspic + 5 gouttes HE de bois de rose. Masser la zone douloureuse 3 fois par jour. Quelques huiles essentielles à privilégier : • HE Hélichryse italienne communément appelée «immortelle». • HE de tea tree. Retenons que nous avons un besoin vital de soleil et plus exactement de lumière, pour notre moral. En effet, le soleil améliore grandement notre bienêtre, à condition, bien évidemment, de mettre